Vous perdez de la force dans les mains à cause de la fibromyalgie Maladies rhumatismales Oui?

Une caractéristique commune à la plupart des patients atteints de fibromyalgie est une douleur diffuse qui affecte une grande partie du corps. Ce symptôme déconcertant s’accompagne souvent de raideur matinale aux articulations, de paresthésies des mains et des pieds, telles que fourmillements et engourdissements, des troubles du sommeil et, surtout, une sensation de fatigue qui les accompagne tout au long de la journée.

Cette fatigue contribue à la fibromyalgie Les maladies rhumatismales ont une faible tolérance au stress qui affecte jusqu’à 90% des patients. C’est pourquoi une étude menée par une équipe de l’Université de Grenade et publiée en janvier 2011 dans la revue Archives de médecine physique et de réadaptation a analysé la résistance que ces patients présentent à la main afin de pouvoir un outil complémentaire pour évaluer la gravité des maladies rhumatismales de la fibromyalgie chez la femme.

L’objectif était de déterminer la force du test de force des mains, en distinguant la présence et l’absence de maladies rhumatismales fibromyalgiques et sa gravité chez 81 femmes atteintes et 44 femmes en bonne santé. Ils ont mesuré la résistance de la force dans la main avec un test de force isométrique maximale, à l’aide d’un dynamomètre manuel.

Les femmes ont été classées selon le score obtenu dans les cas suivants: fibromyalgie modérée (<70) et fibromyalgie sévère (70 ou plus). Les résultats observés sont les suivants: Le seuil de force dans la main qui distingue le mieux la présence et l’absence de fibromyalgie est de 23,1 kg. Le seuil qui différenciait le mieux la fibromyalgie grave et modérée était de 16,9 kg.

Une force manuelle de 23,1 kg ou moins était associée à une probabilité 33,8 fois plus élevée de contracter la fibromyalgie rhumatismale après la limite d’âge. Dans le groupe fibromyalgie, une force de la main de 16,9 kg ou moins était associée à une probabilité plus grande de diviser par la fibromyalgie sévère.

Les conclusions de ces chercheurs sont les suivantes: la force de la main est réduite chez les femmes atteintes de fibromyalgie rhumatismale ainsi que chez celles présentant une fibromyalgie sévère par rapport à leurs partenaires atteints de maladies rhumatismales modérées de la fibromyalgie. Ils soulignent également que les femmes qui ne se conforment pas aux normes proposées peuvent guider le médecin dans l’établissement d’un bon diagnostic car celui-ci serait utilisé comme un outil utile et informatif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *